Les parcs SÉPAQ ont ré-ouverts depuis le Samedi 23 Mai. Les parcs Canada ré-ouvrent à partir de demain (Lundi 1er juin). Il est temps de vous donner mon top 5 des plus belles randonnées que j’ai faites au Québec.

Dites moi en commentaire votre top 5 ! Je serai ravie de les connaître pour les rajouter à ma To do List ! Car nous allons refaire un tour du Québec avec Storm, avant de partir vers l’Ouest Canadien cet été… On parle de notre trajet ICI !

Avant toute chose, j’aimerai vous donner quelques conseils lorsque tu vas randonner dans n’importe quel parc au Canada.

Il est nécessaire de savoir que les parcs au Canada sont pour la plus part trèèèèès grands ! Le points positifs c’est que suivant la randonnée que vous choisirez, vous ne croiserez pas grand monde. Plus la randonnée est loin du centre de découverte, plus elle est difficile, interdites aux animaux… moins il y aura du monde ! C’est un point non négligeable dans une situation de pandémie mondiale non ?

En revanche, le point négatif c’est qu’en dehors du centre de découverte il n’y a aucun (ou très rarement) endroit pour remplir ses gourdes et bouteilles d’eau. Donc il est important de prendre assez d’eau avec vous avant votre randonnée. Je pars toujours avec un minimum d’1,5 litres d’eau par personne, voir 2 litres si il fait très chaud. Et si vous avez un sac à dos glacière pour les conserver au frais c’est un gros bonus !

Autre chose très importante, je vous déconseille fortement de partir seul en randonnée. C’est valables dans n’importe quel pays du monde, et je suis certaine que tout bon randonneur sera d’accord avec moi. Ou alors si vous n’avez pas d’autre choix, choisissez un sentier où il y a énormément de passage !!

Si vous vous demandez pourquoi, voici quelques raisons :

  • Suivant où vous êtes, vous n’aurez pas de réseau pour contacter les urgences en cas de problème.
  • Il faut imaginer toutes les situations : vous pouvez vous blesser, tomber, perdre connaissance. Qui préviendra les secours si vous êtes seul ?
  • Vous pouvez également vous faire piquer ou mordre par des insectes ou animaux.
  • Imaginez vous vous perdez, un peu de soutient et deux cerveaux pour réfléchir en valent mieux qu’un ! 😉

Voici les contenus de nos deux sac à dos lorsqu’on part à deux pour une journée complète de randonnée :

  • 3 à 4 litres d’eau
  • Lunch pour 2 personnes (sandwichs ou salades de pâtes)
  • Barres de céréales et fruits (pommes ou bananes)
  • Nos K-way (habits de pluie), le temps change très vite au Québec.
  • Anti-moustiques et crème solaire
  • Lunettes de soleil et casquette
  • Une petite pharmacie
  • Appareil Photo !

Il est temps de vous donner mon Top 5 ! Donc voici les plus belles randonnées que j’ai eu l’occasion de faire au Québec :

Le Parc National Forillon est un incontournable si vous passez par la Gaspésie ! Si vous voulez en savoir plus sur mon road-trip en Gaspésie, je vous invite à aller lire cet article. C’est le seul parc Canada de la région (il me semble que tous les autres sont des parcs SEPAQ ou des parcs régionaux.

Il existe deux points de départs pour faire cette randonnée. J’ai eu l’occasion de la faire à partir des deux, et si je devais choisir mon préféré : partir du Cap Bon Ami. C’est le point de vue le plus connue du parc, vous y accédez facilement en voiture. Car si vous faites le choix de partir de la plage de Petit-Gaspé (comme je l’ai fait la première fois), et que vous voulez aller voir le Cap Bon Ami, vous allez vous rajouter une belle montée à votre parcours ahahah !

Au départ du Cap Bon Ami, la randonnée est de 7,8 km avec un dénivelé d’environ 245 m. Prévoyez un bon 3 heures devant vous pour profitez pleinement du point de vue de la tour. Les montées sont assez raides, surtout la première, vous verrez ! Mais il y a plusieurs magnifiques points de vues tout au long du parcours. Elle est ma randonnée préférée du Québec (ex aequo avec celle qui va suivre) !

Et voilà la première ex æquo du classement !! Le gros avantage du Parc National de la Jacques Cartier est qu’il se situe à seulement 30 minutes de la ville de Québec. Ayant habité 2 ans à Québec, je peux vous dire que j’ai pris l’abonnement à l’année pour m’y rendre !

Quelques petits points à savoir sur ce Parc… Le Centre de Découverte se situe à 10 km de l’entrée du parc, donc ajoutez un bon 15 minutes de route pour y arriver. La route à partir du kilomètre 13 est en très mauvais état, il vous faudra rouler doucement en évitant les trous pour ne pas perdre un pneu !

La randonnée Les Loups se situe au kilomètre 16 du parc, il vous faudra environ 25 minutes depuis l’entrée du parc pour y arriver. Allez y le plus tôt possible car c’est l’une des randonnées les plus prisées tellement que les points de vues sont beaux. La randonnée est un aller-retour avec 2 parcours possibles. Le niveau de difficulté sera donc plus élevé si vous choisissez le plus long parcours, et donc celui avec le plus de dénivelé.

C’est bien sur ce dernier que je vous conseille, au total il vous faudra environ 3h00 de marche + un temps de pause pour admirer les points de vues. La randonnée fait un total de 11km (5,5km aller-retour) sur un dénivelé de 447m.

Continuons sur notre lancée des randonnées au Parc National de la Jacques Cartier. Comme vous l’avez compris, j’avais l’abonnement à l’année donc j’en ai profité un maximum !!
Ps : Pour celles et ceux qui n’ont pas pu utiliser son abonnement SEPAQ à cause de la pandémie, votre carte est automatiquement prolongée de 2 mois. Pas mal ça comme nouvelle pour l’été non ?

Le sentier l’Éperon se situe au kilomètre 3 du parc. Donc vous aurez beaucoup moins de route à faire que pour Les Loups ! Vous n’aurez à marcher que 5,4 km, donc en 1h30 c’est terminé ! Une bonne petite rando pour finir, ou commencer votre journée dans le parc ! La difficulté est moindre, il y a 210 m de dénivelé mais suivant le côté choisi, elle sera plus ou moins facile.

Vous l’avez compris, le parcours forme une boucle, mon conseil est de partir à gauche lors de la première intersection. La montée sera plus compliquée mais tous les points de vues sont de ce côté du parcours. Donc ça vous permettra de faire des pauses, vous arriverez en haut sans avoir trop soufferts finalement ! En revanche, si vous choisissez de prendre le chemin sur la droite, l’ascension sera beaucoup plus longue, mais vous ferez moins travailler le cardio ! Il vous faudra attendre de commencer la descente pour admirer les superbes points de vues.

Bon je dois vous avouer que je n’ai pas pu faire cette randonnée en entière, vous en comprendrez vite la raison. Le Parc National du Bic se situe à seulement 15 km de Rimouski. C’est un super parc pour passer ses journées en famille car il y a de nombreuses plages et de nombreux sentiers « promenades » sans trop de dénivelé.

Le Grand Tour est le sentier le plus difficile du parc mais il est aussi le plus diversifié. Il fait seulement 8,7 km et pourtant, il nous amène sur la plage, au pied des falaises mais aussi nous fait traverser la forêt. Seulement il faut bien se renseigner avant de s’engager sur ce parcours. Les employés du parc vous le diront… Si tu veux t’engager sur ce sentier, il te faudra partir absolument 2h à 1h30 avant l’heure de la marée basse. Car les risques de te retrouver coincé est beaucoup trop élevé… C’est donc pour cette raison que nous avions du faire une croix sur la randonnée.

Finalement, nous avons fait le Chemin du Nord pour découvrir un bout du parcours du Grand Tour en longeant le littoral. Et avons complété avec le sentier du Scoggan pour aller admirer la baie du Ha! Ha!
Ces deux randonnées sont faciles, avec peu de dénivelé et nous offrent aussi de beaux points de vues.

On en arrive déjà à la dernière randonnée de ce top 5. Si vous avez aimé je peux vous faire un top 3 ou 5 (à voir) de mes randonnées préférée à faire au Nouveau Brunswick… Vous en pensez quoi ???

J’ai longtemps hésité pour celle là… J’avais aussi un gros coup de coeur pour quelques randonnées du Parc Régional du Massif du Sud. Mais comme je vous en parlerez dans un prochain article, mon choix c’est finalement porté sur le Mont Ernest Laforce !

Voici une autre randonnée à la portée de tous, il y a seulement 155m de dénivelé pour 4,6 km. Donc une petite pause d’1h30 sur la route si vous rentrez de la Gaspésie sera largement suffisante ! Notre choix c’est porté sur cette courte randonnée car l’orage était menaçant. Nous voulions donc avoir l’occasion de rentrer assez rapidement au Van si il se mettait à pleuvoir (et nous avions bien fait !!!)

En plus d’être accessible à tous, la randonnée est superbe, la vue est tout le dégagée sur les autres sommets du parc. C’est juste magnifique !

Après réflexion, je ne peux pas m’arrêter là. Surtout que j’ai oublier une de mes randonnées coup de cœur de la Gaspésie (et oui encore) ! Qu’est ce qu’un top 5 sans rajouter un 6ème choix ? Non non, ça ne sent pas l’arnaque du tout… 😉

Je me demande encore comment j’ai pu l’oublier !! Et pourtant j’ai fait cette randonnée deux fois et je retournerai sans aucun problème la faire encore et encore…

L’île de Bonaventure se situe juste en face de la ville de Percé, je vais en ai déjà parlé lors d’un précédent article. Il faut prendre le bateau directement de Percé, le prix est fixe : 32$ par personne, pas de jour ni d’horaire définit à l’achat du billet. Ce qui veut dire aussi, premier arrivé : premier servi !
Petite astuce : achetez votre entrée pour le parc directement à la boutique et non lors de votre arrivée sur l’île. Vous gagnerez du temps pour partir loin de la cohue qui était sur le bateau avec vous 😉

C’est un parc SEPAQ donc le prix de l’entrée est le même que pour les autres parcs : 8,90$/adulte. La visite du musée du parc est compris dans le prix. Vous pourrez le visiter le jour même à votre retour (avant 17h), ou attendre le lendemain si tu rentres de l’île trop tard.

Le bateau part toutes les heures du port de Percé à partir de 8h jusqu’à 15h. Une guide est à bord pour nous expliquer l’histoire de l’île mais aussi du Rocher de Percé. Saviez-vous que le Rocher est amené à disparaître car il perd 13 tonnes de roches chaque année ???

Enfin, cessons de tourner autour du pot et parlons de la randonnée !! Il y a 4 sentiers permettant de se rendre au Relais des Fous. Celui que je conseille est le plus long mais aussi le plus beaux ! En prenant le Chemin du Roy, tu longes tout le long le littoral. Tu entendras tout au long du chemin le chant des phoques gris que tu auras surement croisé en arrivant par bateau. Et peut être même que tu les verras encore !

Image prise sur le guide du visiteur de l'île Bonaventure.

Il n’y a pas de grosse difficulté car le dénivelé n’est pas énorme et la montée se fait doucement.
Au final, l’arrivée au Relais des Fous et tout aussi impressionnante ! Ce n’est pas tous les jours que tu auras l’occasion de voir une colonie de Fous de Bassans, ils sont plus de 110 000 !
Pour le retour, vous pouvez reprendre le Chemin du Roy. Mais si vous voulez varier un peu les paysages, prenez le sentier Les Mousses ! Il y a un dernier point de vue sympa avant de rentrer dans la forêt. Au total la randonnée fait 8km pour une durée de plus ou moins 2h30.

Et toi quelles sont tes randonnées préférées faites au Québec ? Si tu en parles dans un article, n’hésites pas à le partager en commentaire !! 🙂

Cécilia.

%d blogueurs aiment cette page :