Deux journées à Kandy et alentours

Deux journées à Kandy et alentours

Lire l’article de notre étape précédente à Dambulla et Sigiiya.

Jour 4 

11 Novembre 2017

Réveil assez tôt, le temps de prendre le petit déjeuner Sri Lankais (thé, crêpes, fruits frais et tartines). Ensuite on prend un premier bus pour Dambulla (environ 50min de trajet pour 35 roupies) et de là, on enchaîne avec un bus pour Kandy (3h de route pour 100 roupies). Ce second bus était bondé ! On a réussi à s’asseoir toutes les deux car un Sri Lankais nous a laissé sa place (Trop adorables ces Sri Lankais !).

   On arrive en début d’aprèm à l’hôtel, donc on décide d’aller visiter le temple de la dent, qui se trouve en centre ville de Kandy. 

📚 Pour la petite histoire, la dent de bouddha retrouvé dans ses cendres lors de sa crémation se trouverai dans ce temple en 1603.

    L’entrée du temple est de 1500 roupies par personne + 100 roupies pour déposer ses chaussures. Ils sont super strictes sur la tenue vestimentaire, alors que dans d’autres temples nous n’avions jamais eu de problème avec nos leggings, ici ça ne passe pas ! Il faut des vêtements amples, en dessous des genoux et pas transparent pour les filles (avec épaules couvertes bien-sûr).

    On visite donc le temple de la dent, si comme nous vous ne prenez pas de guide, vous risquez de vous sentir perdu, surtout qu’il n’y a aucune explication en anglais. Heureusement Coco a le guide du routard qui nous décrit assez bien les différentes salles du temples (la salle de cérémonie, de prière, le sanctuaire…), ainsi que chaque significations. Dans cette même enceinte, un musée se trouve au 1er et 2eme étage. Les photos sont interdites, et dans le musée, pas de souci nous avons les explications en anglais. On y trouve les différentes offrandes lors de cérémonies (bijoux, monnaies internationales, objets, sculptures en ivoire…). Des tableaux et objets nous décrivent les avants/après de l’attentat qui a eu lieu 1998. 

   A l’extérieur du temple on peut visiter la salle d’audiance qui n’a jamais été terminée, le palais royal qui était fermé lors de notre visite.

On peut également visiter le Musée de Raja où l’on peut y voir Raja empaillé. 

📚 Raja est un Éléphant tusker sri lankais. Il a participé à la procession annuelle de Kandy pendant environ 50 ans et a été le porte cercueil sacré du Randoli Perehera pendant 37 ans. 

Il était l’un des plus célèbre éléphant en Asie au cours de sa vie, et était célèbre dans le monde entier pour son noble comportement. 

   En sortant du temple, on se dirige vers le parc juste en face, où se trouve la St Paul’s church on arrive en face de bâtiments avec pleins de panneaux noirs. C’est la rue des notaires, si vous souhaitez acheter un logement sur Kandy, c’est ici que ça se passe !

   Comme la pluie n’est pas au rendez vous, on décide de balader le long du Bogambara lake et de monter jusqu’au View Point (pas loin du Sandriana Lake View Hotel). Du centre ville, il nous faut environ 15minutes pour monter jusqu’au View Point, sur la route il y a également le royal palace park a visiter de 8h à 17h (Trop tard pour nous donc).

🍽 Restaurant coup de coeur sur Kandy

Kandy Muslim Hôtel 
Restaurant propre, repas copieux pour un rapport qualité/prix au top !

🏠 Notre logement

Dumbara Peak Residence, le petit déjeuné n’est pas compris. La chambre et la salle de bain sont propres mais petit point négatif sur la wifi qui fonctionne assez mal. On a eu l’eau chaude qu’une journée sur les deux.

Jour 5

12 Novembre 2017

   Aujourd’hui, direction la petite ville de Pinawela pour aller voir les éléphants !

   Pour s’y rendre de Kandy, on prend le train pour Rambukhana à 10h40 (environ 2h de trajet), 70 roupies l’aller par personne. De Rambukhana, on prend un tuktuk pour environ 400 roupies direction Pinawela (pour un trajet de 7km).

   Deux associations qui sont plus ou moins connues

l’Orphelinat des Elephant, le site le plus connu, où l’on peut donner a manger aux Eléphanteaux, aller voir les éléphants prendre leur bain.

Dans ce site on peut y voir environ 80 éléphants mais les cars de touristes attendent devant l’entrée… 

   On a choisi d’aller au Millenium Elephant Foundation, qui est moins connu que le premier.

Plusieurs forfaits sont proposés, on choisi celui à 1000 roupies pour prendre le bain avec eux et les laver, visite du musée et possibilité de leur donner à manger pour 200 roupies de plus.

   🐘 On reste un peu plus d’1h30 dans la fondation. On prend le bain avec le plus grand éléphant de la fondation (et aussi le plus gentil).

On le frotte avec des coques de noix de coco, un moment génial dont on profite à fond !

   Le guide nous explique leur rôle ici. Il nous explique qu’ils pratiquent egalement la balade a dos d’Elephant (que l’on a pas voulu faire) mais qu’au Sri Lanka, a l’inverse de la Thaïlande, ils font attention à la santé de l’éléphant, pas plus de 2 personnes en même temps sur le dos de l’éléphant (montage à cru sur un tapis). Certains ont des chaînes (pas serrés), ils expliquent que c’est pour la sécurité des touristes car des fois il y a des enfants… bon chacun sa vision des choses. Les éléphants restent en captivité quoi…

   Je me suis toujours dit que les éléphants dans les zoo étaient bien plus grands que ceux que l’on voit ici en Asie… et bien aujourd’hui j’ai enfin la réponse du pourquoi ! Les Éléphants d’Afrique (ceux qu’on a dans nos zoo) sont bien plus grands que les éléphants d’Asie et ils n’ont pas la même morphologie. 

   Au retour, les horaires du train de Rambukhana pour Kandy étaient : 14h20, 18h10 et 19h20. On a eu le premier qui est arrivé avec 30 minutes de retard. 

2 jours à Dambulla et Sigiriya

2 jours à Dambulla et Sigiriya

Lire l’article sur mon budget pour un voyage de 3 semaines au Sri Lanka.

Jour 1

8 Novembre 2017

Arrivée tard dans la nuit, j’ai attendu ma valise désespérément pendant une heure à l’aéroport.

A 1h30 du matin, je partais enfin avec celle ci direction ma guest house..

L’aventure pour arriver à ma guesthouse ne fut pas la plus simple. J’ai pris un taxi avec un couple de suédois pour partager les frais. Seulement le taxi (qui n’avait pas le GPS) ne trouvait pas leur guesthouse. On a tourné une bonne heure, puis il a enfin accepté de regardé mon téléphone où j’avais mis l’application Maps Me. À 3h du matin, je suis enfin arrivée à ma guest house.

Jour 2 

9 Novembre 2017

   Après 5h de bus depuis Negombo : 3h pour faire Negombo ➡️ Kurunegala et 2h de bus pour faire Kurunegala ➡️ Dambulla, je retrouve enfin Coline, avec qui je vais voyager pendant ces 3 semaines !

   Pour en revenir sur ces trajets en bus, j’ai eu la chance d’avoir des places assises étant toujours dans la ville de départ du bus et ne le prenant pas en route ! Car ce sont des bus locaux qui peuvent être très vite bondés ! Le coût d’un ticket de bus est très bas ! 100 roupies pour chaque trajet (soit environ 0,60 €). 

    Petite pause dans un café a Dambulla pour prendre mon premier jus de fruits frais au Sri Lanka ! On prévoit notre programme de ces 2 jours. Et enfin direction les caves du Golden Temple de Dambulla !

   Un tuktuk nous y amène du centre ville pour 200 roupies et nous dépose devant l’entrée. Toujours avec nos gros backpack, on va les déposer à la consigne du musée pour 100 roupies ! 

   On commence à chercher le ticket counter de partout mais introuvable… on demande à un guide ou il est et il nous apprend qu’il faut grimper tout en haut et redescendre de l’autre côté pour acheter les ticket !

Génial ça commence bien, mais on ne rennonce pas et on y retourne ! 

   ⚠️🐒   En tout cas ici on est servit niveau singe il y en a de partout et sont assez excités… faites attention ils n’hésiteront pas à essayer de chopper tout ce qu’il y a à leur vue, même un paquet de mouchoir (si si !). Rentrez tout dans votre sac à dos et surtout pour votre sécurité pas de bouffe sur vous, vraiment ! Car JE ME SUIS FAIT MORDRE PAR UN SINGE !

Du coup je n’ai pas pris une photo d’un singe pendant tout notre séjour.

   Après notre périple pour arriver au guichet, nous voilà avec notre saint Graal qui nous a coûté 1500 roupies chacune (vous verrez à travers mes articles que la vie au Sri Lanka est vraiment pas cher mais que des si on veut faire des activités les prix s’envolent).

Et nous re grimpons toutes les marchés jusqu’au caves afin de pouvoir admirer une vue magnifique sur les montagnes. Avant de rentrer on laisse nos chaussures a la consigne pour 25 roupies.

Il y a 3 grottes à visiter :

L’une est celle ou les bouddhistes font leurs offrandes, on peut y voir un grand bouddha allongé.

   La seconde est gigantesque, elle fait 50m de long, des fresques magnifiques aux plafonds. Des bouddha tout autour avec également un autre bouddha allongé, symbole qu’il se repose. Sur la droite, de l’eau qui tombe dans une flasque depuis 2200 ans. Elle est utilisée lors des cérémonies. 

La plus petite est assez abîmée mais tout aussi jolie. 

   Le site est superbe et la vue est exceptionnelle !

   Après cette visite et ma visite à l’hopital de Dambulla à cause de la morsure du singe

Nous nous rendons compte que le dernier bus pour Sigiriya était a 17h30 alors que le routard nous annoncait 19h00 (merci le routard !! Note pour la prochaine fois, se renseigner auprès des locaux directement !) Un tuktuk nous y amène pour 800 roupies au lieu de 35 chacune si on avait pris le bus. 😂

🏠 Logement :

On arrive donc à notre hotel « Gangula Lodge« , environ 20$ la nuit pour une chambre double petit déjeuner Sri Lankais compris ! La chambre est grande, la salle de bain niquel, de l’eau chaude, et ventilateur. 

🍽 Restaurant :

On est allé manger dans un petit resto juste en face de l’hôtel sur la rue principale. Tenue par une française qui nous a bien compris quand on lui a demandé nos plats très peu épicé ! On y a bien mangé.

Jour 3

10 Novembre 2017

    Après un petit déjeuner très copieux a l’hôtel, fruits frais, tartines, crêpes sucrées, thé ou café… Nous voila partie pour Sigiriya et son fameux rocher du Lion ! L’entrée coûte 4500 roupies (30$US) avec compris l’entrée du musée, l’accès a la caves où se trouvent les demoiselles de Sigiriya ainsi que l’accès au site du rocher du Lion. 

   

Les jardins sont magnifiques, on s’imagine aisément les anciens bassins, les jardins… tout est propre et bien entretenu ! Pour arriver en haut du rocher du Lion, il nous faut gravir 1200 marches !

Ça rappelle des souvenirs : Le Tiger Temple a Ao Nang

   Mais la montée se déroule sans trop de difficultés car on a 2 arrêts découvertes. Dont une tres intéressante, la cave des demoiselles de Sigiriya… Dont personne ne sait qui elles étaient réellement. (On ne peut pas prendre de photos dans la caves, je vous mets donc une photo trouvée sur internet.)

   ⚠️🐝 Attention, nous n’en avons pas croisé « grace » à la pluie, mais à ce qu’il parrait le site regorge de frelons, donc prudence, plusieurs panneaux indiqué de faire un minimum de bruits lors de la montée (ou descente). 

   🐉 Mais nous avons pu voir quelques petits dragons du komodo ! Des animaux qui restent dangereux même si ils ressemblent à des gros lézards. Leur salive et extrêmement venimeuse.

   Une fois arrivées en haut du rocher, que ce soient les vestiges du palais, la vue sur les montagnes/villages tout autour ainsi que la vue sur le site tout entier on ne peut que s’en émerveillé et n’avoir aucun regrets d’avoir grimpé toutes ces marches ! Malgré une pluie bien au rendez vous et des nuages épais, on a pu profiter de cette vue magnifique et de faire quelques photos souvenirs !

    Point positif de la pluie : presque pas de touristes, donc une impression d’être seules au monde !

Lire l’article sur notre étape suivante à Kandy.

Cécilia.

%d blogueurs aiment cette page :