Le Parc Régional du Massif du Sud

Le Parc Régional du Massif du Sud

Comme nous vous l’avions annoncé dans cette vidéo, le Parc Régional du Massif du Sud a ré-ouvert le samedi 23 mai 2020.

Pour le moment, seulement les randonnées pédestres sont accessibles.

L’accès aux infrastructures est restreint.

Trois toilettes sèches sont accessibles sur l’ensemble du réseau des sentiers.

Il est nécessaire de prévoir une quantité suffisante d’eau pour la durée de notre visite.

Accès quotidien :

6,09$ pour un adulte
4,78$ pour les étudiants (18-25 ans)
4,78$ pour les 65 ans et +

Carte saisonnière d’été :

36,53$ pour un adulte
28,70$ pour les étudiants (18-25 ans)
28,70$ pour les 65 ans et +

Parcours des passerelles
4,6km – 147m dénivelé – 1h30

Parcours des abris sous roche
4,3km – 235m dénivelé – 1h30

Parcours de la vieille forêt
4,8km – 221m dénivelé – 1h30

Parcours du Mont Chocolat
7,9km – 380m dénivelé – 3h00

Parcours des ravages
9,1km – 468m dénivelé – 3h30

Parcours des parois
9,8km – 448m dénivelé – 3h30

Parcours de la crête des Grives
11,1km – 550m dénivelé – 4h00

Parcours des Eoliennes
15km – 440m dénivelé – 5h00

Parcours du Mont St-Magloire
13,9km – 641m dénivelé – 5h30

Parcours l’exploration (Mont du Midi)
16km – 756m dénivelé – 6h30

Parcours des Géants
18km – 723m dénivelé – 7h00

Parcours des Ravages

Avec Fabien nous avons choisis le Parcours des Ravages. Pour notre première randonnée de l’année, nous voulions un parcours pas trop long mais avec quelques difficultés pour se mettre en jambe. Mais aussi, le petit détail qui nous a fait flancher est la possibilité de voir des Orignaux pendant cette randonnée !

Lors de ma visite sur le site du Parc Régional du Massif du Sud, j’ai appris que l’on pouvait avoir les cartes des sentiers directement sur son téléphone (Android & IOS) via une application : Ondago.

Mais quelle bonne nouvelle !!
Ce que j’ai pensé directement lorsque j’ai vu cette solution de cartes virtuelles :

  • Pas besoin de m’encombrer d’une carte que je perd (presque) à chaque fois ou qui finit à la poubelle ! Un gros point positif d’un niveau écologique ET pratique !
  • Moins de risque de transmission du virus. Gros point positif en ce moment…
  • Étant donné que j’ai toujours mon téléphone sur moi, autant en profiter !

Téléchargez l’application – ICI –

Retrouvez les cartes disponibles – ICI –

Les bons plans Ondago – ICI –

Ondago est une application gratuite disponible sur Android et IOS permettant d’avoir accès aux cartes des parcs (partenaires) hors ligne. Avant votre visite, téléchargez les cartes du parc que vous allez visiter. Vous n’aurez plus besoin de connexion internet pour les consulter ! Vous pouvez activer votre GPS pour vous repérer plus facilement sur la carte durant votre randonnée.

L’application est très simple à utiliser, on peut aller voir en avance les photos des points de vues sur les cartes. Ça donne une petite idée aux amateurs de belles photos souvenirs ! J’ai beaucoup aimé ce que nous propose Ondago. Je ne peux que vous conseiller de la télécharger et l’utiliser lors de vos prochaines randonnées au Québec. Et pourquoi pas parler de l’application aux parcs et mairies autour de chez vous si leur carte n’est pas disponible ! C’est un bon moyen d’encourager cette entreprise 100% Québécoise 🙂

En Automne

J’ai connu ce parc grâce à un collègue de travail qui allait souvent faire des randonnées en raquette l’hiver avec sa famille. Jusque là j’étais seulement allée au Parc de la Jacques Cartier (j’en parle dans mon dernier article). Donc depuis 2018 j’ai eu l’occasion d’y faire quelques randonnées : la crête des grives, le mont chocolat, le parcours des passerelles…

Lors de ma dernière visite dans le parc, en Octobre 2019, j’ai eu l’occasion de passer la nuit dans une de leurs Tentes Boréales. Ce fut une magnifique expérience !
A savoir : même si vous réservez une nuit de camping sur le parc, vous devrez payer les droits d’entrée sur le parc.

Si comme nous, vous faites une bonne randonnée lors de votre première journée, vous pourrez aller au centre d’accueil prendre votre douche. À côté des différents emplacements de camping, des toilettes sèches sont mises à disposition.
Au niveau du matériel, nous avions amenés nos sacs de couchages, de l’eau (même si 10L d’eau par nuitée sont inclus), notre nourriture pour 2 jours (et un peu d’alcool). Tous le reste est mis à votre disposition dans la tente : matelas, foyer, meubles, poêle à gaz (bonbonne incluse).

Nous avions payé 89$CAD la nuit pour 2 personnes mais il est facile de loger à 6 personnes ! Il y a 3 lits doubles.

Au Printemps

Habitants depuis fin avril à Saint Philémon, nous sommes à seulement 15 minutes du Parc Régional. On attendait donc avec hâte la ré-ouverture des sentiers pédestres. Le mardi 26 mai, 3 jours après l’ouverture, nous avons pris la route pour le Massif du Sud !

Le parc a pris les mesures nécessaires face au Covid-19. L’accès au pavillon se fait via un sens unique, avec obligation de se laver les mains avant d’entrer. Une personne par famille est nécessaire pour récupérer les entrées, mais il est également possible d’acheter son accès quotidien directement sur Internet.

Les sentiers sont toujours très bien indiqués, il vous suffit de connaître le nom de votre parcours pour ne pas vous perdre. On a utiliser Ondago pour nous repérer sur le parcours par rapport aux points de vues, et pour essayer de voir les Orignaux !

J’avais vu sur le Facebook du parc qu’il était conseillé de venir avec des chaussures de randonnées car la glace était encore présente sur le site. Étant donné que depuis 6 jours il faisait plus de 25 degrés, nous nous doutions que ça avait du bien fondre. Après plus d’1h30 de marche dans la boue à éviter les flaques géante… Et à seulement 300m de l’arrivée.. Nous avons du tout simplement faire demi tour ! Et oui il a fait chaud donc toute la neige est entrain de fondre, la fin du sentier c’est transformé en vrai ruisseau ! Impossible de continuer avec nos baskets… La prochaine fois, on écoutera les recommandations !

On a quand même passé une superbe matinée, on n’a pas vu d’Orignaux mais ils sont pas loin… Car on a observé de nombreuses traces de leur récent passage…

En Été

Ça fait seulement 10 jours qu’on a fait la randonnée précédente. Mais le temps et le paysage a vite changé. Aujourd’hui (le 5 juin) nous sommes retourner au Parc du Massif du Sud faire un des plus petit parcours : le Parcours des Passerelles.

Ce sentier est celui ayant le moins de dénivelé, donc accessible à tous ! Vous pouvez faire une boucle ou simplement un aller-retour pour pouvoir longer tout le long la rivière. Il y a pleins d’endroits pour faire de belles photos mais aussi pour pique-niquer !

Et vous, avez vous déjà visiter le Parc Régional du Massif du Sud ?
Quel sentier avez-vous fait ? Aviez-vous utilisé l’application Ondago ?

Retrouvez mon top 5 des plus belles randonnées faites au Québec dans cet article.

Cécilia.

Top 5 de mes plus belles randonnées au Québec

Top 5 de mes plus belles randonnées au Québec

Les parcs SÉPAQ ont ré-ouverts depuis le Samedi 23 Mai. Les parcs Canada ré-ouvrent à partir de demain (Lundi 1er juin). Il est temps de vous donner mon top 5 des plus belles randonnées que j’ai faites au Québec.

Dites moi en commentaire votre top 5 ! Je serai ravie de les connaître pour les rajouter à ma To do List ! Car nous allons refaire un tour du Québec avec Storm, avant de partir vers l’Ouest Canadien cet été… On parle de notre trajet ICI !

Avant toute chose, j’aimerai vous donner quelques conseils lorsque tu vas randonner dans n’importe quel parc au Canada.

Il est nécessaire de savoir que les parcs au Canada sont pour la plus part trèèèèès grands ! Le points positifs c’est que suivant la randonnée que vous choisirez, vous ne croiserez pas grand monde. Plus la randonnée est loin du centre de découverte, plus elle est difficile, interdites aux animaux… moins il y aura du monde ! C’est un point non négligeable dans une situation de pandémie mondiale non ?

En revanche, le point négatif c’est qu’en dehors du centre de découverte il n’y a aucun (ou très rarement) endroit pour remplir ses gourdes et bouteilles d’eau. Donc il est important de prendre assez d’eau avec vous avant votre randonnée. Je pars toujours avec un minimum d’1,5 litres d’eau par personne, voir 2 litres si il fait très chaud. Et si vous avez un sac à dos glacière pour les conserver au frais c’est un gros bonus !

Autre chose très importante, je vous déconseille fortement de partir seul en randonnée. C’est valables dans n’importe quel pays du monde, et je suis certaine que tout bon randonneur sera d’accord avec moi. Ou alors si vous n’avez pas d’autre choix, choisissez un sentier où il y a énormément de passage !!

Si vous vous demandez pourquoi, voici quelques raisons :

  • Suivant où vous êtes, vous n’aurez pas de réseau pour contacter les urgences en cas de problème.
  • Il faut imaginer toutes les situations : vous pouvez vous blesser, tomber, perdre connaissance. Qui préviendra les secours si vous êtes seul ?
  • Vous pouvez également vous faire piquer ou mordre par des insectes ou animaux.
  • Imaginez vous vous perdez, un peu de soutient et deux cerveaux pour réfléchir en valent mieux qu’un ! 😉

Voici les contenus de nos deux sac à dos lorsqu’on part à deux pour une journée complète de randonnée :

  • 3 à 4 litres d’eau
  • Lunch pour 2 personnes (sandwichs ou salades de pâtes)
  • Barres de céréales et fruits (pommes ou bananes)
  • Nos K-way (habits de pluie), le temps change très vite au Québec.
  • Anti-moustiques et crème solaire
  • Lunettes de soleil et casquette
  • Une petite pharmacie
  • Appareil Photo !

Il est temps de vous donner mon Top 5 ! Donc voici les plus belles randonnées que j’ai eu l’occasion de faire au Québec :

Le Parc National Forillon est un incontournable si vous passez par la Gaspésie ! Si vous voulez en savoir plus sur mon road-trip en Gaspésie, je vous invite à aller lire cet article. C’est le seul parc Canada de la région (il me semble que tous les autres sont des parcs SEPAQ ou des parcs régionaux.

Il existe deux points de départs pour faire cette randonnée. J’ai eu l’occasion de la faire à partir des deux, et si je devais choisir mon préféré : partir du Cap Bon Ami. C’est le point de vue le plus connue du parc, vous y accédez facilement en voiture. Car si vous faites le choix de partir de la plage de Petit-Gaspé (comme je l’ai fait la première fois), et que vous voulez aller voir le Cap Bon Ami, vous allez vous rajouter une belle montée à votre parcours ahahah !

Au départ du Cap Bon Ami, la randonnée est de 7,8 km avec un dénivelé d’environ 245 m. Prévoyez un bon 3 heures devant vous pour profitez pleinement du point de vue de la tour. Les montées sont assez raides, surtout la première, vous verrez ! Mais il y a plusieurs magnifiques points de vues tout au long du parcours. Elle est ma randonnée préférée du Québec (ex aequo avec celle qui va suivre) !

Et voilà la première ex æquo du classement !! Le gros avantage du Parc National de la Jacques Cartier est qu’il se situe à seulement 30 minutes de la ville de Québec. Ayant habité 2 ans à Québec, je peux vous dire que j’ai pris l’abonnement à l’année pour m’y rendre !

Quelques petits points à savoir sur ce Parc… Le Centre de Découverte se situe à 10 km de l’entrée du parc, donc ajoutez un bon 15 minutes de route pour y arriver. La route à partir du kilomètre 13 est en très mauvais état, il vous faudra rouler doucement en évitant les trous pour ne pas perdre un pneu !

La randonnée Les Loups se situe au kilomètre 16 du parc, il vous faudra environ 25 minutes depuis l’entrée du parc pour y arriver. Allez y le plus tôt possible car c’est l’une des randonnées les plus prisées tellement que les points de vues sont beaux. La randonnée est un aller-retour avec 2 parcours possibles. Le niveau de difficulté sera donc plus élevé si vous choisissez le plus long parcours, et donc celui avec le plus de dénivelé.

C’est bien sur ce dernier que je vous conseille, au total il vous faudra environ 3h00 de marche + un temps de pause pour admirer les points de vues. La randonnée fait un total de 11km (5,5km aller-retour) sur un dénivelé de 447m.

Continuons sur notre lancée des randonnées au Parc National de la Jacques Cartier. Comme vous l’avez compris, j’avais l’abonnement à l’année donc j’en ai profité un maximum !!
Ps : Pour celles et ceux qui n’ont pas pu utiliser son abonnement SEPAQ à cause de la pandémie, votre carte est automatiquement prolongée de 2 mois. Pas mal ça comme nouvelle pour l’été non ?

Le sentier l’Éperon se situe au kilomètre 3 du parc. Donc vous aurez beaucoup moins de route à faire que pour Les Loups ! Vous n’aurez à marcher que 5,4 km, donc en 1h30 c’est terminé ! Une bonne petite rando pour finir, ou commencer votre journée dans le parc ! La difficulté est moindre, il y a 210 m de dénivelé mais suivant le côté choisi, elle sera plus ou moins facile.

Vous l’avez compris, le parcours forme une boucle, mon conseil est de partir à gauche lors de la première intersection. La montée sera plus compliquée mais tous les points de vues sont de ce côté du parcours. Donc ça vous permettra de faire des pauses, vous arriverez en haut sans avoir trop soufferts finalement ! En revanche, si vous choisissez de prendre le chemin sur la droite, l’ascension sera beaucoup plus longue, mais vous ferez moins travailler le cardio ! Il vous faudra attendre de commencer la descente pour admirer les superbes points de vues.

Bon je dois vous avouer que je n’ai pas pu faire cette randonnée en entière, vous en comprendrez vite la raison. Le Parc National du Bic se situe à seulement 15 km de Rimouski. C’est un super parc pour passer ses journées en famille car il y a de nombreuses plages et de nombreux sentiers « promenades » sans trop de dénivelé.

Le Grand Tour est le sentier le plus difficile du parc mais il est aussi le plus diversifié. Il fait seulement 8,7 km et pourtant, il nous amène sur la plage, au pied des falaises mais aussi nous fait traverser la forêt. Seulement il faut bien se renseigner avant de s’engager sur ce parcours. Les employés du parc vous le diront… Si tu veux t’engager sur ce sentier, il te faudra partir absolument 2h à 1h30 avant l’heure de la marée basse. Car les risques de te retrouver coincé est beaucoup trop élevé… C’est donc pour cette raison que nous avions du faire une croix sur la randonnée.

Finalement, nous avons fait le Chemin du Nord pour découvrir un bout du parcours du Grand Tour en longeant le littoral. Et avons complété avec le sentier du Scoggan pour aller admirer la baie du Ha! Ha!
Ces deux randonnées sont faciles, avec peu de dénivelé et nous offrent aussi de beaux points de vues.

On en arrive déjà à la dernière randonnée de ce top 5. Si vous avez aimé je peux vous faire un top 3 ou 5 (à voir) de mes randonnées préférée à faire au Nouveau Brunswick… Vous en pensez quoi ???

J’ai longtemps hésité pour celle là… J’avais aussi un gros coup de coeur pour quelques randonnées du Parc Régional du Massif du Sud. Mais comme je vous en parlerez dans un prochain article, mon choix c’est finalement porté sur le Mont Ernest Laforce !

Voici une autre randonnée à la portée de tous, il y a seulement 155m de dénivelé pour 4,6 km. Donc une petite pause d’1h30 sur la route si vous rentrez de la Gaspésie sera largement suffisante ! Notre choix c’est porté sur cette courte randonnée car l’orage était menaçant. Nous voulions donc avoir l’occasion de rentrer assez rapidement au Van si il se mettait à pleuvoir (et nous avions bien fait !!!)

En plus d’être accessible à tous, la randonnée est superbe, la vue est tout le dégagée sur les autres sommets du parc. C’est juste magnifique !

Après réflexion, je ne peux pas m’arrêter là. Surtout que j’ai oublier une de mes randonnées coup de cœur de la Gaspésie (et oui encore) ! Qu’est ce qu’un top 5 sans rajouter un 6ème choix ? Non non, ça ne sent pas l’arnaque du tout… 😉

Je me demande encore comment j’ai pu l’oublier !! Et pourtant j’ai fait cette randonnée deux fois et je retournerai sans aucun problème la faire encore et encore…

L’île de Bonaventure se situe juste en face de la ville de Percé, je vais en ai déjà parlé lors d’un précédent article. Il faut prendre le bateau directement de Percé, le prix est fixe : 32$ par personne, pas de jour ni d’horaire définit à l’achat du billet. Ce qui veut dire aussi, premier arrivé : premier servi !
Petite astuce : achetez votre entrée pour le parc directement à la boutique et non lors de votre arrivée sur l’île. Vous gagnerez du temps pour partir loin de la cohue qui était sur le bateau avec vous 😉

C’est un parc SEPAQ donc le prix de l’entrée est le même que pour les autres parcs : 8,90$/adulte. La visite du musée du parc est compris dans le prix. Vous pourrez le visiter le jour même à votre retour (avant 17h), ou attendre le lendemain si tu rentres de l’île trop tard.

Le bateau part toutes les heures du port de Percé à partir de 8h jusqu’à 15h. Une guide est à bord pour nous expliquer l’histoire de l’île mais aussi du Rocher de Percé. Saviez-vous que le Rocher est amené à disparaître car il perd 13 tonnes de roches chaque année ???

Enfin, cessons de tourner autour du pot et parlons de la randonnée !! Il y a 4 sentiers permettant de se rendre au Relais des Fous. Celui que je conseille est le plus long mais aussi le plus beaux ! En prenant le Chemin du Roy, tu longes tout le long le littoral. Tu entendras tout au long du chemin le chant des phoques gris que tu auras surement croisé en arrivant par bateau. Et peut être même que tu les verras encore !

Image prise sur le guide du visiteur de l'île Bonaventure.

Il n’y a pas de grosse difficulté car le dénivelé n’est pas énorme et la montée se fait doucement.
Au final, l’arrivée au Relais des Fous et tout aussi impressionnante ! Ce n’est pas tous les jours que tu auras l’occasion de voir une colonie de Fous de Bassans, ils sont plus de 110 000 !
Pour le retour, vous pouvez reprendre le Chemin du Roy. Mais si vous voulez varier un peu les paysages, prenez le sentier Les Mousses ! Il y a un dernier point de vue sympa avant de rentrer dans la forêt. Au total la randonnée fait 8km pour une durée de plus ou moins 2h30.

Et toi quelles sont tes randonnées préférées faites au Québec ? Si tu en parles dans un article, n’hésites pas à le partager en commentaire !! 🙂

Cécilia.

Ella, mon village coup de coeur

Ella, mon village coup de coeur

Lire l’article sur notre étape précédente, dans le parc national de Horton Plains.

 

 

Jour 8

15 Novembre 2017

Aujourd’hui grand soleil, on va pouvoir profiter à fond de cette belle journée. Après un bon petit déjeuner de competition à notre hôtel : jus, assiette de fruits, rotti, crêpes, hopers, plats sri lankais (plus ou moins épicés), beurre et confiture… de quoi se remplir le ventre pour la journée !

A 11h on part de l’hôtel direction little adam’s peak , une petite rando assez facile, environ 5 km aller/retour depuis le centre ville d’Ella. Le point de vue est très bien indiqué, le chemin plat jusqu’à l’arrivée en bas des marches.

Il faut alors monter environ 300 marches pour accéder au point de vue. Mais ça en vaut complètement le détour (en plus l’accès est gratuit)! Une vue a 360° juste magnifique !!

Après s’être posée une bonne heure sur un rocher à profiter de la vue et bronzer, on redescend par la même route par laquelle on est arrivée et à l’intersection on prend a gauche en direction de l’usine de thé.

Après environ 1km de marche on tombe sur « Newburgh Green tea« , une Factory de thé vert que l’on peut visiter pour 500 roupies. Visite guidée des différentes étapes de torréfaction pour faire du thé vert. On apprend aussi que le thé vert et le thé noir sont fait a partir de la même plante, mais la différence est dans l’ordre des étapes de torréfaction. Visite intéressante avec une petite dégustation a la fin.

A partir de l’usine, on part en direction de Nine Arch Bridge, le célèbre pont que l’on voit sur beaucoup de photos du Sri Lanka. Après 40 minutes de marchés dans des chemins plus ou moins facile d’accès, on arrive au point de vue juste avant que le train passe, trop chanceuses !

Une fois le train passé, on fini la descente pour voir ce pont de plus près et marcher le long des rails pour rentrer sur Ella (comptez environ 40minutes de marche encore).

Une journée bien productive, 13km de marche au total avec des vues de fou a chaque pas que l’on faisait.
J’adore vraiment ce village, un peu plus touristique mais c’est paisible, les Sri Lankais sont adorables et souriants !
Et en plus, il fait chaud !!

Jour 9

16 Novembre 2017

On se lève un peu plus tôt car une grosse rando nous attend… ce matin c’est direction Ella’s Rock !!

A savoir : aucun panneau n’indique le chemin, il faut se débrouiller avec les infos que l’on a sur internet ou sur les plans que nous font les Guesthouse.

On commence la rando plutôt relax, il suffi de suivre les rails de train (dans la direction inverse du Nine Arch Bridge) pendant 1,6km. On passe le pont noir comme nous indiquait M.LeRoutard, on prend le petit chemin a gauche en direction de Ella’s Rock et à l’intersection a droite puis toujours tout droit… et la ça se complique. On se perd et on se retrouve au milieu d’une ferme… ça promet ! Un « fermier » arrive et nous dit que ce n’est pas par là, il faut rebrousser chemin. Sans blague ! Mais on n’avait pas vu d’autres chemin donc c’est par où ??? Et la il se chauffe et va nous servir de guide pour la fin de la visite (ça risque de pas être gratuit tout ça 😅).

Le long de l’ascension, le fermier nous explique qu’il faut faire attention car il y a des Cobras autour, et que d’ailleurs il c’est déjà fait attaqué (il nous montre sa cicatrice a côté de l’oeil), merci c’est rassurant tout ça… il nous montre un peu les plantes autour de nous, la citronnelle (meilleure amie contre les moustiques)… il parle bien anglais pour un fermier quand même, ca sent le guide ça! Mais quand on entame la partie difficile plus personne ne parle… étonnant !

2 heures après notre départ du centre ville d’Ella, on atteint enfin le sommet du Ella’s Rock ! Trop fière de nous, 7km avec un dénivelé d’un peu plus de 1300m. On se sent toutes petite, la vue est WOW (je me répète mais bon c’est vraiment fou !!)

La descente fut beaucoup plus rapide que la montée, en moins d’1h30 on était de retour au village.

   Pour la petite histoire, notre pressentiment c’est avéré exact, le fermier nous a demandé des sous (en sous entendant que les guides étaient payés 25$ pour ça) donc comme on lui avait rien demandé et qu’on avait essayé de lui faire comprendre que c’était pas la peine au début… On lui a donné 1250 roupies (ce qu’on avait sur nous) et 1 cigarette, il avait l’air content et on est partie.

Cet aprem c’est détente, on se fait plaisir et s’offre un massage au Hela Osu Suwapiyasa.
Un massage du dos pendant 30minutes pour moi pour 1800 roupies (10€) et un full massage pour Coco : cheveux, visage, dos et jambes ! Ça fait du bien ! Après c’est pas la folie folie comme massage mais on est relax 😊

🍽 Le cafe Chill :

Rendez vous des backpackers, on retrouve de la bouffe de chez nous et une ambiance occidentale ! Ça fait du bien des fois. Les prix sont élevés (par rapport aux restaurants locaux) mais les assiettes bien garnies.

🏠 Notre logement : 

Green Lantern Inn, guest house composée de 3 chambres dans la forêt. Au calme mais à 5minutes du centre ville, on est bien ! Wifi parfaite, eau chaude et surtout un petit déjeuner exceptionnel !! 20€ la nuit petit déjeuner compris (en novembre)

Cécilia.

Voir l’article sur notre prochaine étape, Tangalle pour profiter de la plage !

Le parc national de Horton Plains

Le parc national de Horton Plains

Lire l’article sur notre précédente étape, à Kandy.

Jour 6

13 Novembre 2017

   On part de Kandy direction Nuwara Eliya en minibus climatisé. Environ 2h30 de route pour 230 roupies. La route fut longue, il y avait pleins de tournants et la conduite du chauffeur fait peur ! Mais on arrive à Nuwara Eliya en vie. 

   On se renseigne à notre hostel pour aller faire Horton plains le lendemain. Notre hôte nous propose de partager un van avec deux autres filles qui partent demain à 5h pour 1000 roupies chacune. Parfait !

  A savoir, pour 1000 roupies, le chauffeur nous amène au parc, nous attend 3/4h le temps de la rando et nous ramène à l’hôtel (ou a la gare sur demande). 

   🏠 Notre hôtel : Panorama Accommodation pour 13€ la nuit pour la chambre double deluxe. Une vue en hauteur sur la ville, un hôte adorable, thé/café de bienvenue, eau chaude, wifi (qui ne fonctionnait pas dans notre chambre).

Jour 7

14 Novembre 2017

   Réveil à 4h30, la nuit fut très courte ! On embarque à 5h dans le van puis direction les Horton plains !

Vers 6h20 on arrive à l’entrée pour prendre les tickets. Notre hôte nous a dit que c’était mieux que l’on prenne un même ticket toutes les 4 car ça nous coûtera moins cher. Donc pour 4 personnes + la voiture + notre chauffeur + les taxes ça nous a coûté 12000 roupies soit 3000 roupies chacune !

   On rentre dans le parc et avons la chance de voir des cerfs juste à l’entrée !

Le van se gare plus loin et à 6h40 on commence la balade dans le parc. Il fait froid, je suis bien contente d’avoir prit 2 pulls et une écharpe pour l’escale que j’avais vu à Amsterdam!!

  On arrive devant cette carte et comprenons qu’il faut choisir dans quel sens on veut faire le parcours. Sachant qu’un groupe d’une vingtaine de Chinois est juste devant nous, on les laisse choisir et prenons l’autre chemin !

   On part donc en direction de Chimney Pool, et nous y arrivons assez rapidement.

   On marche en faisant connaissance avec les suisses, on profite de la vue… et petit a petit la température commence à monter !

On arrive enfin à la Baker’s Falls !
C’est toujours impressionnant de se retrouver en face de gigantesques cascades.

    Puis direction le plateau de World’s End et celui du mini World’s End.

Les paysages sont malades !! Une vue de fou.

On fait donc notre pause collation face au World’s End, autant profiter de cette vue un maximum… On l’aura mérité après s’être levées aussi tôt !

    On fini notre rando vers 9h30, on aura donc mit un peu plus de 2h30 pour faire le parcours d’environ 9,5 km en prenant quelques pauses. La balade est sans grande difficulté, des petites montées et descentes mais en général c’est que du plat.

   On a payé au total 4000 roupies chacune pour l’entrée et le transport. Soit environ 23€. Oui c’est cher pour une balade. Mais après on a pas été déçue, les paysages sont superbes, donc si vous passez par Nuwara Eliya, n’hésitez pas !

⚠️ Il est conseillé d’être au parc pour 7h/7h30 maximum pour que la vue soit dégagée lorsque vous arrivez au World’s End. Car la brume s’y installe très vite ! (Vous pouvez déjà la voir sur les photos).
Donc à part si vous êtes très chanceux, vous risquez malheureusement de ne rien voir si vous y allez en après midi… Tous les Sri Lankais vous conseilleront donc un départ de Nuwara Eliya à 5h. 

    On part du parc direction la première gare sur la route pour nous, car on a un train à prendre pour Ella !

Après un vingtaine de minutes le van nous dépose à la gare de Pattipola (Trop mignonne !!).

On a payé 50 roupies chacune pour le trajet, 3h de train nous attend mais surtout de magnifiques paysages !

🚆 Horaire du train pour Ella de Pattipola : 

10h20 (celui qu’on a prit), 13h20, 15h40. Il y en a également un tôt le matin et un autre vers 19h.

%d blogueurs aiment cette page :