Top 5 de mes plus belles randonnées au Québec

Top 5 de mes plus belles randonnées au Québec

Les parcs SÉPAQ ont ré-ouverts depuis le Samedi 23 Mai. Les parcs Canada ré-ouvrent à partir de demain (Lundi 1er juin). Il est temps de vous donner mon top 5 des plus belles randonnées que j’ai faites au Québec.

Dites moi en commentaire votre top 5 ! Je serai ravie de les connaître pour les rajouter à ma To do List ! Car nous allons refaire un tour du Québec avec Storm, avant de partir vers l’Ouest Canadien cet été… On parle de notre trajet ICI !

Avant toute chose, j’aimerai vous donner quelques conseils lorsque tu vas randonner dans n’importe quel parc au Canada.

Il est nécessaire de savoir que les parcs au Canada sont pour la plus part trèèèèès grands ! Le points positifs c’est que suivant la randonnée que vous choisirez, vous ne croiserez pas grand monde. Plus la randonnée est loin du centre de découverte, plus elle est difficile, interdites aux animaux… moins il y aura du monde ! C’est un point non négligeable dans une situation de pandémie mondiale non ?

En revanche, le point négatif c’est qu’en dehors du centre de découverte il n’y a aucun (ou très rarement) endroit pour remplir ses gourdes et bouteilles d’eau. Donc il est important de prendre assez d’eau avec vous avant votre randonnée. Je pars toujours avec un minimum d’1,5 litres d’eau par personne, voir 2 litres si il fait très chaud. Et si vous avez un sac à dos glacière pour les conserver au frais c’est un gros bonus !

Autre chose très importante, je vous déconseille fortement de partir seul en randonnée. C’est valables dans n’importe quel pays du monde, et je suis certaine que tout bon randonneur sera d’accord avec moi. Ou alors si vous n’avez pas d’autre choix, choisissez un sentier où il y a énormément de passage !!

Si vous vous demandez pourquoi, voici quelques raisons :

  • Suivant où vous êtes, vous n’aurez pas de réseau pour contacter les urgences en cas de problème.
  • Il faut imaginer toutes les situations : vous pouvez vous blesser, tomber, perdre connaissance. Qui préviendra les secours si vous êtes seul ?
  • Vous pouvez également vous faire piquer ou mordre par des insectes ou animaux.
  • Imaginez vous vous perdez, un peu de soutient et deux cerveaux pour réfléchir en valent mieux qu’un ! 😉

Voici les contenus de nos deux sac à dos lorsqu’on part à deux pour une journée complète de randonnée :

  • 3 à 4 litres d’eau
  • Lunch pour 2 personnes (sandwichs ou salades de pâtes)
  • Barres de céréales et fruits (pommes ou bananes)
  • Nos K-way (habits de pluie), le temps change très vite au Québec.
  • Anti-moustiques et crème solaire
  • Lunettes de soleil et casquette
  • Une petite pharmacie
  • Appareil Photo !

Il est temps de vous donner mon Top 5 ! Donc voici les plus belles randonnées que j’ai eu l’occasion de faire au Québec :

Le Parc National Forillon est un incontournable si vous passez par la Gaspésie ! Si vous voulez en savoir plus sur mon road-trip en Gaspésie, je vous invite à aller lire cet article. C’est le seul parc Canada de la région (il me semble que tous les autres sont des parcs SEPAQ ou des parcs régionaux.

Il existe deux points de départs pour faire cette randonnée. J’ai eu l’occasion de la faire à partir des deux, et si je devais choisir mon préféré : partir du Cap Bon Ami. C’est le point de vue le plus connue du parc, vous y accédez facilement en voiture. Car si vous faites le choix de partir de la plage de Petit-Gaspé (comme je l’ai fait la première fois), et que vous voulez aller voir le Cap Bon Ami, vous allez vous rajouter une belle montée à votre parcours ahahah !

Au départ du Cap Bon Ami, la randonnée est de 7,8 km avec un dénivelé d’environ 245 m. Prévoyez un bon 3 heures devant vous pour profitez pleinement du point de vue de la tour. Les montées sont assez raides, surtout la première, vous verrez ! Mais il y a plusieurs magnifiques points de vues tout au long du parcours. Elle est ma randonnée préférée du Québec (ex aequo avec celle qui va suivre) !

Et voilà la première ex æquo du classement !! Le gros avantage du Parc National de la Jacques Cartier est qu’il se situe à seulement 30 minutes de la ville de Québec. Ayant habité 2 ans à Québec, je peux vous dire que j’ai pris l’abonnement à l’année pour m’y rendre !

Quelques petits points à savoir sur ce Parc… Le Centre de Découverte se situe à 10 km de l’entrée du parc, donc ajoutez un bon 15 minutes de route pour y arriver. La route à partir du kilomètre 13 est en très mauvais état, il vous faudra rouler doucement en évitant les trous pour ne pas perdre un pneu !

La randonnée Les Loups se situe au kilomètre 16 du parc, il vous faudra environ 25 minutes depuis l’entrée du parc pour y arriver. Allez y le plus tôt possible car c’est l’une des randonnées les plus prisées tellement que les points de vues sont beaux. La randonnée est un aller-retour avec 2 parcours possibles. Le niveau de difficulté sera donc plus élevé si vous choisissez le plus long parcours, et donc celui avec le plus de dénivelé.

C’est bien sur ce dernier que je vous conseille, au total il vous faudra environ 3h00 de marche + un temps de pause pour admirer les points de vues. La randonnée fait un total de 11km (5,5km aller-retour) sur un dénivelé de 447m.

Continuons sur notre lancée des randonnées au Parc National de la Jacques Cartier. Comme vous l’avez compris, j’avais l’abonnement à l’année donc j’en ai profité un maximum !!
Ps : Pour celles et ceux qui n’ont pas pu utiliser son abonnement SEPAQ à cause de la pandémie, votre carte est automatiquement prolongée de 2 mois. Pas mal ça comme nouvelle pour l’été non ?

Le sentier l’Éperon se situe au kilomètre 3 du parc. Donc vous aurez beaucoup moins de route à faire que pour Les Loups ! Vous n’aurez à marcher que 5,4 km, donc en 1h30 c’est terminé ! Une bonne petite rando pour finir, ou commencer votre journée dans le parc ! La difficulté est moindre, il y a 210 m de dénivelé mais suivant le côté choisi, elle sera plus ou moins facile.

Vous l’avez compris, le parcours forme une boucle, mon conseil est de partir à gauche lors de la première intersection. La montée sera plus compliquée mais tous les points de vues sont de ce côté du parcours. Donc ça vous permettra de faire des pauses, vous arriverez en haut sans avoir trop soufferts finalement ! En revanche, si vous choisissez de prendre le chemin sur la droite, l’ascension sera beaucoup plus longue, mais vous ferez moins travailler le cardio ! Il vous faudra attendre de commencer la descente pour admirer les superbes points de vues.

Bon je dois vous avouer que je n’ai pas pu faire cette randonnée en entière, vous en comprendrez vite la raison. Le Parc National du Bic se situe à seulement 15 km de Rimouski. C’est un super parc pour passer ses journées en famille car il y a de nombreuses plages et de nombreux sentiers « promenades » sans trop de dénivelé.

Le Grand Tour est le sentier le plus difficile du parc mais il est aussi le plus diversifié. Il fait seulement 8,7 km et pourtant, il nous amène sur la plage, au pied des falaises mais aussi nous fait traverser la forêt. Seulement il faut bien se renseigner avant de s’engager sur ce parcours. Les employés du parc vous le diront… Si tu veux t’engager sur ce sentier, il te faudra partir absolument 2h à 1h30 avant l’heure de la marée basse. Car les risques de te retrouver coincé est beaucoup trop élevé… C’est donc pour cette raison que nous avions du faire une croix sur la randonnée.

Finalement, nous avons fait le Chemin du Nord pour découvrir un bout du parcours du Grand Tour en longeant le littoral. Et avons complété avec le sentier du Scoggan pour aller admirer la baie du Ha! Ha!
Ces deux randonnées sont faciles, avec peu de dénivelé et nous offrent aussi de beaux points de vues.

On en arrive déjà à la dernière randonnée de ce top 5. Si vous avez aimé je peux vous faire un top 3 ou 5 (à voir) de mes randonnées préférée à faire au Nouveau Brunswick… Vous en pensez quoi ???

J’ai longtemps hésité pour celle là… J’avais aussi un gros coup de coeur pour quelques randonnées du Parc Régional du Massif du Sud. Mais comme je vous en parlerez dans un prochain article, mon choix c’est finalement porté sur le Mont Ernest Laforce !

Voici une autre randonnée à la portée de tous, il y a seulement 155m de dénivelé pour 4,6 km. Donc une petite pause d’1h30 sur la route si vous rentrez de la Gaspésie sera largement suffisante ! Notre choix c’est porté sur cette courte randonnée car l’orage était menaçant. Nous voulions donc avoir l’occasion de rentrer assez rapidement au Van si il se mettait à pleuvoir (et nous avions bien fait !!!)

En plus d’être accessible à tous, la randonnée est superbe, la vue est tout le dégagée sur les autres sommets du parc. C’est juste magnifique !

Après réflexion, je ne peux pas m’arrêter là. Surtout que j’ai oublier une de mes randonnées coup de cœur de la Gaspésie (et oui encore) ! Qu’est ce qu’un top 5 sans rajouter un 6ème choix ? Non non, ça ne sent pas l’arnaque du tout… 😉

Je me demande encore comment j’ai pu l’oublier !! Et pourtant j’ai fait cette randonnée deux fois et je retournerai sans aucun problème la faire encore et encore…

L’île de Bonaventure se situe juste en face de la ville de Percé, je vais en ai déjà parlé lors d’un précédent article. Il faut prendre le bateau directement de Percé, le prix est fixe : 32$ par personne, pas de jour ni d’horaire définit à l’achat du billet. Ce qui veut dire aussi, premier arrivé : premier servi !
Petite astuce : achetez votre entrée pour le parc directement à la boutique et non lors de votre arrivée sur l’île. Vous gagnerez du temps pour partir loin de la cohue qui était sur le bateau avec vous 😉

C’est un parc SEPAQ donc le prix de l’entrée est le même que pour les autres parcs : 8,90$/adulte. La visite du musée du parc est compris dans le prix. Vous pourrez le visiter le jour même à votre retour (avant 17h), ou attendre le lendemain si tu rentres de l’île trop tard.

Le bateau part toutes les heures du port de Percé à partir de 8h jusqu’à 15h. Une guide est à bord pour nous expliquer l’histoire de l’île mais aussi du Rocher de Percé. Saviez-vous que le Rocher est amené à disparaître car il perd 13 tonnes de roches chaque année ???

Enfin, cessons de tourner autour du pot et parlons de la randonnée !! Il y a 4 sentiers permettant de se rendre au Relais des Fous. Celui que je conseille est le plus long mais aussi le plus beaux ! En prenant le Chemin du Roy, tu longes tout le long le littoral. Tu entendras tout au long du chemin le chant des phoques gris que tu auras surement croisé en arrivant par bateau. Et peut être même que tu les verras encore !

Image prise sur le guide du visiteur de l'île Bonaventure.

Il n’y a pas de grosse difficulté car le dénivelé n’est pas énorme et la montée se fait doucement.
Au final, l’arrivée au Relais des Fous et tout aussi impressionnante ! Ce n’est pas tous les jours que tu auras l’occasion de voir une colonie de Fous de Bassans, ils sont plus de 110 000 !
Pour le retour, vous pouvez reprendre le Chemin du Roy. Mais si vous voulez varier un peu les paysages, prenez le sentier Les Mousses ! Il y a un dernier point de vue sympa avant de rentrer dans la forêt. Au total la randonnée fait 8km pour une durée de plus ou moins 2h30.

Et toi quelles sont tes randonnées préférées faites au Québec ? Si tu en parles dans un article, n’hésites pas à le partager en commentaire !! 🙂

Cécilia.

Road trip de 2 semaines en Gaspésie

Road trip de 2 semaines en Gaspésie

Ma mère était venu me rejoindre en Aout 2018 !! On en avait profité pour se faire un petit Road trip en Gaspésie. Je lui ai fait visiter au passage Montréal et Québec, avec quelques belles surprises…

Nos logements :

  1. Montréal -> Airbnb, 2 nuits
  2. Québec -> Chez moi, 7 nuits en tout
  3. Chambord -> « Gite au bonheur du voyageur » 2 nuits
  4. Tadoussac -> « Hotel sous la croix » 1 nuit
  5. Cap Chat (Matane) -> « Gite célébrités » 1 nuit
  6. Parc National Forillon -> « Auberge la petite école de Forillon » 2 nuits
  7. Percé -> « Camp de base Gaspésie » 2 nuits
  8. Carleton sur Mer -> « Motel Carleton sur Mer » 2 nuits
  9. Rivière du loup -> « Motel Cartier » 1 nuit

Tous les logements ont été réservés via l’application Booking avec possibilité d’annuler son séjour jusqu’à l’avant veille !

BOOKING ! Ayez 15€ versés sur votre compte bancaire après votre séjour en réservant votre logement via ce lien.

Prévision de budget pour 2 personnes :

  1. Logement : 1125$ CAD / 705€ environ
  2. Essence : 370$ CAD / 230€ environ
  3. Traversier : 90$ CAD / 56€ environ
  4. Activités (parcs nationaux, excursion baleines, musées…) : 460$ CAD / 285€ environ

TOTAL : 2045$ CAD / 1276€ environ (hors repas et billets d’avions)

Activités prévues :

MONTRÉAL

  1. Visite du vieux Montréal, place Jacques quartier, Chinatown, quartier des affaires
  2. Mont Royal, belvédère
  3. Biosphère

QUÉBEC 1 & 2

  1. Old Québec, funiculaire
  2. Traversier levis/Québec
  3. Chutes de Montmorency
  4. Chutes de la Chaudière
  5. Parc national Jacques Cartier
  6. Plaines d’abraham

CHAMBORD

  1. Visite du village historique de Val-Jalbert
  2. Parc National de la pointe-taillon

TADOUSSAC

Bateau avec AML croisière pour voir les baleines

PARC NATIONAL FORILLON

  1. Différents sentiers de randonnée
  2. Cap bon ami, le bout du monde

PERCÉ

  1. Ville de Gaspé
  2. Chute de la rivière aux Émeraudes
  3. Rocher de Percé
  4. Parc national de l’île bonaventure

BONAVENTURE

  1. Musée acadien
  2. Bioparc
  3. Oratoire notre dame du mont saint Joseph

RIVIÈRE DU LOUP

  1. Parc des chutes
  2. Parc de la pointe
  3. Île des lièvres

Pour avoir plus d’informations sur les endroits que l’on a visité, je vous invite à cliquer directement sur la ville de votre choix (ci-dessus).

Si les détails de notre trajet vous intéresse je vous propose de télécharger gratuitement le PDF de notre parcours : ROAD TRIP gaspésie

La vie au Chalet, Canada.

La vie au Chalet, Canada.

Alors que nous devions partir le 30 avril de notre appartement à Québec, pour voyager avec Storm et traverser les Amériques pendant un an.

Nous voilà partis plus tôt que prévu, le 20 avril pour une aventure loin d’être au programme. Nous avons pris la route, direction Saint Philémon. Pour un confinement plus agréable loin de la ville, et en bonne compagnie avec nos amis Kelly et Clément.

La température ne nous permet pas encore de faire tout ce que l’on souhaite. Mais on a de quoi s’occuper ici !

Pêche dans la rivière pour Clément, en attendant que le lac dégèle. Ballade dans les sentiers autour de la maison, séances photos dans le froid ou dans la nuit.  Après-midi jeux de société : Monopoly, Docte-rat…

Mais surtout, on se rend vraiment compte qu’on est à la campagne lorsqu’on apperçoit une Biche dans notre jardin

Les conditions sont idéales pour reprendre l’aménagement de Storm (notre van).

On prend d’assaut le sous-sol où l’on peut faire autant de bruits que l’on veut avec la scie sauteuse. Aucun risque de derranger les voisins !

Vous pouvez suivre nos aventures sur Instagram et sur Youtube (1 à 2 vidéos par semaine) !

Nous avons mis en place une carte interactive pour que vous puissiez suivre notre trajet en direct – LE LIEN ICI

Polarstep permet de regrouper un peu tous les réseaux sociaux : photos, descriptifs de nos journées.

J’adore le format qu’ils proposent ! N’hésitez pas à nous suivre !

Ps : Tous mes road trip depuis 2016 y sont regroupés !

Petit bonus :

Voici une vidéo que l’on a fait avec des Françaises expatriées au Canada. Merci à Soulier Vert pour cette super idée !

Voir les articles disponibles sur mon voyage au Québec.

Cécilia.

Mon arrivée au Canada, PVT

Mon arrivée au Canada, PVT

 

Mon arrivée au Canada fut parfait d’un point de vue timing mais fatiguant au niveau des démarches a faire.
– Voir notre vidéo Youtube pour plus de détails –

 

 

Étape 1

 Passer l’immigration a l’aéroport !

J’ai eu de la chance, seulement une personne attendait devant moi, je n’ai même pas attendu 5 minutes.

Le douanier m’a avoué que la veille à la même heure il y avait 3h de file d’attente ! (Je suis arrivée un jeudi)

Les papiers que j’ai eu à présenter :

  1. Lettre d’invitation
  2. Assurance voyage de 2 ans
    (J’ai choisi l’assurance Chapka)
  3. Attestation de fond bancaire

Étape 2

Faire son NAS !

J’étais à Montréal pour le faire. Je me suis rendue à l’adresse ci dessous et je n’ai même pas attendu 5 minutes pour que ce soit mon tour.

Documents à avoir : son Visa ! Une adresse et un numéro de téléphone (pouvant être ceux de la personne qui t’héberge, aribnb ou auberge de jeunesse).

Étape 3

Ouvrir son compte en banque. 

Étant à Québec, la banque la plus avantageuse pour moi était Desjardins. J’ai donc ouvert un compte en banque chez eux. Pas de frais pour la première année!

J’ai demandé à avoir une carte de débit et une carte de crédit Visa. (Tout le monde peut en avoir une, le crédit autorisé sera en général de 500$ au départ).

Documents à fournir :

  1. Pièce d’identité
  2. NAS
  3. Numéro de téléphone et adresse
    (si ils changeront, vous aurez seulement à les leurs faire parvenir plus tard)

Étape 4

Ouverture d’une ligne téléphonique.

Vidéotron, Fido.. le choix est mince et les forfaits sont chers au Canada. Mais il est nécessaire d’avoir un numéro de téléphone Canadien pour trouver un travail, un logement, faire diverses démarches.

J’ai choisi le forfait 1go + appels et messages illimités chez videotron.
Car j’ai gardé ma ligne Free avec 25go pour 16€ par mois (avec la box ou 19€/mois sans la box).

Les démarches suivantes n’ont pas d’ordre précis : logement, voiture, travail.

Étape 5

Recherche de logement !!

Prendre en compte votre budget, préférence de quartier, lignes de bus, facilités d’accès…

Les sites principaux pour la recherche de logement sont :
Kijiji, lesPAC, Marketplace (Facebook)

J’ai choisi de louer une chambre chez l’habitant meublée avec eau chaude, électricité, internet… compris dans le prix !

Le bail est souvent plus court et non d’un an (1er juillet au 30 juin) comme la plus part des logements ici. Ce qui me laisse beaucoup plus de libertés.

A savoir, les cautions sont interdites au Québec. Donc si on vous en demande une, fuyez !

Privilégiez les logements déclarés (avec bail). Plus sécuritaire.

Pensez à prendre une assurance logement (à partir de 20$/mois chez Desjardins).

Étape 6

Recherche d’une voiture
(non obligatoire, certains sans passe sans problème)

– Tous nos conseils sur l’achat d’une voiture au Québec ici –

La recherche se fait sur les mêmes sites que pour le logement. Il y a énormément de choix et pour tous les budgets !

Je conseille d’acheter sa voiture dans un garage car au Canada il n’y a pas de contrôle technique obligatoire comme en France. Donc acheter une voiture à un particulier peut présenter des risques. Acheter dans un garage permet d’avoir une garantie (à négocier).

Une fois la voiture achetée, il vous faut aller la faire immatriculer. Comptez environ 220$/an. Il est préférable d’y aller avec un représentant du garage ou l’ancien propriétaire de la voiture.

Et n’oubliez pas de prendre une assurance auto !! A partir de 25$/mois chez Desjardins.

Étape 7

La recherche d’un travail !

– Je vous en dit plus sur mon travail et mon salaire ici –

C’est sûrement l’étape la plus facile ici (Québec). Tout le monde est à la recherche de main d’oeuvre, on peut voir de nombreuses affiches « nous embauchons ».

Donc si vous n’êtes pas compliqués, vous trouverez sans problème du travail!!

Étape 8

Demande de permis québécois. 

Vous avez le droit de conduire 6 mois avec votre permis français (+ international) au Québec. Ensuite il vous faut le permis québécois pour pouvoir continuer à conduire en légalité.

Appelez pour réserver votre rendez vous au plus tôt car il peut y avoir entre 1 mois et 3 mois d’attente pour obtenir un rendez vous à Québec City.

Numéro de téléphone pour Montréal : 514 954-7771

Numéro de téléphone pour ailleurs : 1 888 356 6616

Les documents à fournir :

 

  1. Permis de conduire étranger
  2. Traduction officielle de votre permis de conduire s’il n’est pas en français ni anglais (permis international n’est pas une traduction officielle.)
  3. Preuve d’établissement au Québec (assurance habitation, voiture, relevé de compte bancaire. Le bail n’est pas pris en compte.)
  4. Votre visa travail.

Cécilia.

Vanlife en Gaspésie

Vanlife en Gaspésie

Si vous vous souvenez bien, l’année dernière j’avais fait un road trip de deux semaines sur la côte nord et en Gaspésie avec ma mère. Pour avoir plus de détails sur ce trajet vous pouvez aller voir l’article ici.

Cette année, après le nouveau Brunswick, je suis retournée en Gaspésie pendant une semaine avec Pauline (avec qui j’étais partie à Mallorque, à Paris, à Prague…). Mais cette fois, nous y sommes allée en Van !!

Nous avons donc fait l’aller retour Québec/Percé en 6jours/5nuits au travers de 1800km ! En s’arrêtant au Parc National de la Gaspésie, Sainte Anne des monts, Parc National de Forillon. 

L’avantage du van, est que l’on fait des économies sur une des parties la plus chère d’un voyage = le logement. En revanche, un van consomme plus d’essence qu’une voiture : 12,50L/100km pour notre van (Ford Ecoline E250 XL) contre 8,5L/100km pour notre voiture (Subaru Outback).

Nous avons donc dépensé au total 585$ pendant le road trip soit environ 290$ (200euros) par personne. 

Je dis environ car pour les activités, j’ai payé seulement le bateau pour aller sur l’île Bonaventure étant donné que j’ai le pass d’un an pour les parcs SEPAQ. Alors que Pauline a du payer ses entrées dans les Parcs nationaux.

Le Budget

Les 20$ de autres sont le parking qu’on a du payer à Percé pour y laisser le van la journée.

Les 135$ des activités sont composées des entrées pour les parcs nationaux ainsi que le bateau pour se rendre sur l’île de Bonnaventure.

Les 140$ de nourriture sont les courses que l’on a fait pour les petits déjeuners, les lunchs le midi (salades ou sandwichs) et les repas le soir (On a cuisiner avec la gazinière mais on est aussi aller dans des restaurants et Tim Orton !)

L’essence constitue donc la plus grande partie du budget (presque 50%). Ce qui veut dire que même si nous avions fait ce trajet en 10 jours au lieu de 6, nous aurions pas dépensé beaucoup plus.

Comment et où dormir ?

Nous avons trouvé très facilement des endroits gratuits et magnifiques tout au long de la route. 

Les applications que je recommande pour trouver des superbes endroits : iOverlander et park4night.

Mais ce que je recommande le plus c’est de partir à l’aventure et n’ayez pas peur de chercher vous même votre spot du soir. Vous verrez, cette joie ressentie lorsque vous trouvez un endroit vous même, c’est juste magique !! Donc go go go !!!

Lire l’article sur mes 2 semaines en Gaspésie l’année dernière.

Cécilia.

Etape 8 – Retour à Québec

Etape 8 – Retour à Québec

Vendredi 17 août

Au revoir Carleton sur mer ! C’est partit pour 3h de route en direction du Parc national du Bic. On arrive au parc à 14h, il y a énormément de monde… On trouve une place au parking de la baie aux cochons et une navette du parc passe nous récupérer gratuitement pour nous mener au centre d’accueil.

Nous avions prévu de faire les sentiers « Le tour Cap à l’original » et « le grand tour » mais malheureusement nous ne pourrons pas les faires car la marée est entrain de monter donc ça serait trop dangereux.

Nous choisissons de faire le sentier « Le Scoggan », 7,5km aller/retour avec un peu de dénivelé. Il est assez facile et se fait en environ 2h, il nous offre également de beaux points de vues sur la baie « ah ah ». Sur le retour nous décidons de suivre le sentier « La grève » pour admirer le paysage avec la marée qui monte doucement.

Logement

Nous passons la nuit à Rivière du loup, au Motel Cartier. Le Motel est en bord de route mais très bien isolé, il est facile d’accès. Dans la chambre nous avons un petit frigo, la télé et la literie était très confortable ! Une bonne qualité/prix (100$/nuit pour 2, taxes comprises).

Samedi 18 août

Retour à Québec en passant par la 132, nous nous arrêtons à pas mal de points de vues sur la route pour faire des pauses. Le retour a pris un bon 5 heures, mais les paysages de la route 132 en valent le coup.

Nous avons ensuite passé la fin d’après-midi et le soirée avec des amis !

Dimanche 19 août

Aujourd’hui nous allons faire le tour de l’île d’Orléans (à 15 minutes seulement de Quebec). Nous tournons à droite après le pont puis commençons la visite des villages de l’île.

St Pierre d’Orléans et son église

Ste Famille, où se situe le dernier moulin à vent de l’île

St François et son observatoire

St Jean, le manoir de Mauvide Genest

St Laurent d’Orleans

Ste petronille et sa vue sur la ville de Québec

Ensuite, direction la chute de Montmorency juste en face de l’île !

Elle est plus haute que les chutes du Niagara : 83m. Il faut monter les 487 escaliers pour admirer tous les points de vues possible. Il est possible de prendre le téléphérique pour environ 15$ aller-retour, si vous ne pouvez pas monter les escaliers.

Lundi 20 août

Pour la première fois, direction le parc national de la Jacques Cartier ! Le parc se situe seulement à 30 min de Québec et est l’un des plus beau parc national que l’on a visité !

Nous arrivons au parc à 10h, nous avons donc toute la journée pour randonner. Ce matin nous décidons de faire le sentier « Le Perdreau » situé au km 18.
A partir du km 13 la route est vraiment pourrie (pleins de gravier et de trous, il est impossible de rouler à plus de 20km/h). Une fois arrivé au Pont Blanc, nous garons la voiture et traversons la route pour commencer le sentier. Le sentier est un tout petit chemin qui traverse la forêt, nous sommes seules, c’est vraiment agréable. Une fois arrivées au lac buvard, on comprend mieux son nom car celui ci est complètement desséché ! Il y a de l’eau seulement au printemps lors de la fonte des neiges. Le chemin du retour est un peu plus compliqué, il y a beaucoup de roches donc pas mal de risques de chutes, donc si vous y aller avec des enfants, faites attention ! Nous finissons la boucle en 1h45 en ayant pris quelques pauses.

Nous mangeons au niveau du parking du Pont Blanc, la vue sur la rivière est magnifique !

En deuxième partie nous retournons au centre de découverte (km10) pour faire la randonnée « Les cascades » qui est facile d’accès mais tout aussi jolie. Il y a beaucoup plus de monde sur le sentier vu qu’il est proche du centre de découverte.

Vers 17h, retour à Québec pour une petite ballade du soir sur le boulevard Champlain.

 

Cécilia

Revenir à l’article sur nos 2 semaines en Gaspésie.

%d blogueurs aiment cette page :