Le communisme à Prague

Une après midi sur le thème du communisme qui commence par une visite du musée du communisme, situé à côté du centre commercial Paladium. L’entrée pour un adulte est de 290 CZK.

On nous annonce à l’entrée que le temps de visite est de 1h/1h30. Le musée ferme à 20h, alors que l’hiver la plus part des musées, églises… ferment à 16h ou 17h. Donc c’est un bon plan d’y aller en fin d’après midi.

La visite est en grande partie de la lecture donc soit en tchèque soit en anglais. La visite est super intéressante !

Des petits rappels qui étonnent toujours, la guerre froide s’est terminée seulement en 1991. C’était un vrai concours de « qui a la plus grosse » entre les Etats unis et la Russie (armes nucléaires, armée, avancée technologique, 1er homme dans l’espace pour les russes, 1er homme sur la lune pour les américains, les résultats aux Jo…).

Les athlètes tchèques n’avaient pas d’autres choix que de prendre des stéroïdes, si ils refusaient de se doper, ils étaient exclu de la sélection nationale… étonnant hein ! On en vient presque a se poser des questions sur les athlètes russes aujourd’hui et tout ces cas de dopage…

Le communisme c’est aussi : aucune présomption d’innocence, si quelqu’un te dénonce comme coupable c’est la peine de mort.

Les frontières vers les pays démocratiques fermées. Si un tchèque voulait voyager exceptionnellement dans un pays démocratique, les gardes s’assuraient qu’il avait de sérieux centres d’intérêts ici pour être sûr qu’il rentre au pays et n’essaye pas de s’enfuir. Exemples : famille proche, étude, travail...

Tous les dimanche, de 17h à 18h30, on peut visiter le bunker de l’hôtel Jalfar pour 170 CZK (140 pour les étudiants).

Devant l’hôtel, rien indique qu’il y a un bunker que l’on peut visiter, comme si on devait continuer à garder ce bunker secret. On va donc à l’accueil de l’hôtel pour demander si on peut faire la visite, ils nous disent qu’à 17h quelqu’un viendra nous chercher. Parfait !

C’est une visite passionnante, très complémentaire de la visite du musée. Le guide est génial et son anglais et facile à comprendre. Il a plein d’histoire croustillante à nous raconter tous au long de la visite. La plus étonnante et excitante est celle de la salle d’écoute des discussions téléphoniques de l’hôtel !

A savoir : lors d’une attaque, 50 personnes pouvaient venir se protéger dans le bunker, il y avait assez d air et de nourriture pour survivre 2 semaines. Des passages secrets dans le bunker leurs permettaient de sortir dans la rue sans passer par l’hôtel.

  1 comment for “Le communisme à Prague

  1. 4 mars 2018 à 18 h 55 min

    J’y suis allé quand j’étais à Prague, moi aussi. Il était marrant!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :