Les activités gratuites à Prague

Les activités gratuites à Prague

  • Prendre le funiculaire

Le prix est compris dans votre abonnement transport (celui que vous utilisez pour prendre métro, bus, tram) !

  • Entrer dans l’enceinte du château de Prague

Seules les visites des bâtisses sont payantes, vous pouvez donc gratuitement entrer dans le château et vous promenez dans les rues du château. Vous pourrez voir la cathédrale St Guy de l’extérieur.

  • Église notre dame des neiges

Une jolie petite église pas touristique, qui ne paie pas de mine de l’extérieur mais super jolie !

  • Se perdre encore et encore dans les rues de Prague

Les rues sont juste magnifique, les façades des appartements toutes plus belles les unes que les autres, aux couleurs pastels.

  • Se prendre en photo devant le mur en mémoire de John Lennon

Ou exprimez votre âme d’artiste !

  • Voir le changement d’heure de l’horloge astronomique

Malheureusement en travaux lors de notre séjour. Il est possible de voir gratuitement l’animation qui à lieu toutes les heures (de 9h a 21h) avant que la clochette se mette à sonner.

  • Marchez sur le pont St Charles !
Budget pour un citytrip de 4 jours à Prague 

Budget pour un citytrip de 4 jours à Prague 

A savoir, la monnaie de la République tchèque n’est pas l’euro. 100 CZK = 4 euros (environ)

  • Les billets d’avion

Au départ de Marseille, peu de compagnies proposent des vols direct, la seule compagnie qui est proposé est Volotea, et nous avons peu de parte choix sur les dates !

On a donc trouvé un aller retour du vendredi 23 au lundi 26 février (période des vacances scolaires) en vol direct pour 133 euros chacune !

  • Le logement

On pensait prendre un Airbnb mais en regardant les prix des hôtels sur booking, on a été très surprise ! On va donc pas se prendre la tête et on a réservé un appart hôtel en pleins centre ville de Prague pour 135€ les 3 nuits (pour 2 personnes).

Notre hôtel : Résidence Vaclavska (situé à 2 stations de métro de la vieille ville)

Code booking pour avoir 15€ remboursé sur votre CB après votre séjour (pour une reservation de 30€ minimum). Cliquez sur ce lien puis réservez votre sejour !

  • Les transports sur place

Pour joindre le centre ville depuis l’aéroport plusieurs solutions s’offrent à nous : les transports en commun, le bus Airport Express ou le taxi.
Nous avons pris un premier bus de ville qui nous a amené au métro puis le métro jusqu’au centre ville. Trajet compris dans le ticket valable 72h.

Pour en savoir plus sur les différents moyens de rejoindre le centre ville de Prague depuis l’aéroport, je vous invite à aller jeter un coup d’oeil sur un super article proposé par les escapades.fr.

En ville, que ce soit en bus, tramway ou métro, il est super facile de se déplacer, le ticket est de 32 CZK (environ 1,20€) pour 90 minutes de trajet. Nous avons pris un ticket valable 3 jours (72h) pour 310 CZK (12€). Pour en savoir plus sur les transports en commun à Prague je vous invite à cliquer sur ce lien.

  • Repas

Nous prenions les petits déjeuners à notre appartement.

Pour les repas j’ai dépensé en tout 74€, en mangeant midi et soir dans des bons restaurants (6 restos + desserts et boissons) voir l’article sur mes recommandations resto.

  • Visites/Activités

Nous avons dépensé 50€ chacune au total : château de Prague, labyrinthe des miroirs, musée juif, musée du communisme, bunker…

Il existe le « Pass Prague » qui comprends transport+visites de 50 monuments pour la durée de votre séjour (le prix dépend donc du nombres de jours restés sur place). Exemple : Pour 4 jours il coûte 78€ par adulte (moins cher pour les etudiants) ça peut valoir le coup si vous faites beaucoup de visites.

  • Budget total

Pour 4 jours, notre budget sur place fut de 209 euros par personne. (Hors souvenirs)

Plus le billet aller-retour de 133 euros chacune.

Musée Juif, Prague

Musée Juif, Prague

Le musée juif comprend six sites de l’ancien ghetto pragois, dont plusieurs synagogues magnifiques :

  1. Maisel Synagogue
  2. Pinkas Synagogue
  3. Old Jewish Cemetery
  4. Klausen Synagogue
  5. Ceremonial Hall
  6. Spanish Synagogue

Le musée a été restitué à la communauté juive de Prague après la chute du communisme.

Le pass pour visiter ces 6 sites + la Old-New Synagogue et l’exposition dans la Galerie R. Guttmanna est de 500 CZK. (20 euros)

La visite se fait facilement en une demi journée (3 heures)

  • Pinkas Synagogue

Sur les murs de la Synagogue, construite en 1530, on peut observer les noms de tous les juifs qui ont été victimes des Nazi durant la 2nde guerre mondiale (39-45).

Elle est donc un mémorial pour les 80 000 hommes, femmes et enfants innocents.

  • Old Jewish Cemetery

L’ancien cimetière juif, on y observe 12 000 tombes en surface.

  • Klausen Synagogue
  • Spanish Synagogue

Construite en 1868 à la place de la plus ancienne synagogue de Prague détruite en 1867. Ce fut une belle surprise, elle ne paie pas de mine de l’extérieur, mais l’intérieur est superbe ! On y trouve également des explications sur les premières déportations des juifs de Prague.

  • Old-New Synagogue

Cette synagogue est la plus vieille synagogue d’Europe encore active. Elle est également le monument le plus ancien de la cité juive (début de sa construction vers 1270).

  • Galerie R. Guttmanna

Avec une exposition sur Franz Kafka (1883-1924). Il est considéré comme l’un des écrivain majeur du 20eme siècle. Il est Praguois, de langue allemande et de religion juive.

Restaurants et Brasseries à Prague

Restaurants et Brasseries à Prague

  • Restaurant Italien « Le cinque corone »

Localisation : Dans une petite rue autour de la place de la vieille ville.capitale

Le risotto succulent, le service parfait. Une télé dans le resto avec les matchs de foot du championnat italien pour les amateurs. Les serveurs qui parlent italiens entre eux. On oublierait presque qu’on est a prague et que dehors il fait -10 !

Prix : Risotto et vin pour 400 CZK par personne (16,50€)

  • Spécialités tchèques  » Kotleta »

Localisation : Sur la place de la vieille ville, a côté de l’horloge astronomique.

Un peu en retrait de la place, juste un panneau nous indique le restaurant. C’est un restaurant classe, les prix sont abordables comme de partout a Prague. On y a goûté pour la première fois une spécialité tchèque : quenelles et boeuf en sauce (style bourguignon) un régale !! Les quenelles super légère, le boeuf cuit parfaitement, pas de gras et pas sec du tout.

Prix : plat + verre de vin/bière pour 400 CZK

  • Undbrasserie 100% locale « U fleků »

Localisation : Pas loin de notre hôtel et donc de la maison qui danse.

Il n’y a pas à dire, on se sent vraiment comme des pragois en entrant dans le restaurant. Décoration, musique… les serveurs qui ne cessent leurs vas et vient pour te proposer de la bière (bien brune) et des shooter. Les plats sont que des spécialités d’ici, le service est rapide donc sûrement tout est préparé en avance mais ça reste correct.

Prix : Plat + shooter, 300 CZK par personne.

C’est une expérience à avoir !

  • A tester

Ne surtout pas oublier de tester les spécialités sucrées tchèques, le gateau cheminée : trdelnik !!!

Je vous recommande d’en prendre un fourré au Nutella à la sortie du métro Mustek ! 70 CZK (3 euros)

Le château de Prague

Le château de Prague

Après un court trajet en métro et quelques marches nous voici arrivées au château de Prague. L’accès au château est gratuit, à l’ouverture il n’y a personne donc pas de queue pour la fouille c’est parfait ! En plus on a une vue magnifique sur la ville.

Si l’on veut visiter les différentes parties du château, il faut prendre un ticket dans une des offices du château. On choisit de prendre le circuit court pour 250 CZK (10€) avec la visite des sites principaux :

  1. L’ancien palais royal
  2. La basilique st George
  3. La ruelle d’or
  4. La cathédrale St Guy

Il existe 2 autres circuits a 350 CZK (14€), et des sites a payer en complément si l’on veut les visiter.

La cathédrale St Guy
  • La cathédrale St Guy

Aussi magnifique et grandiose de l’extérieur qu’à l’extérieur. A l’entrée un jeu de lumière magnifique grâce aux vitraux.

  • L’ancien Palais royal

La visite commence avec cette magnifique salle de réception où avait mieux les banquets. Elle donne sur les différentes salles et étages du palais (chambres, lieux de vie…)

  • La basilique St George
  • La ruelle d’or

Située à l’entrée du château, cette ruelle était habité par les employés du château. Les maisons étaient dotés du strict minimum et toutes petites. Au fond de la ruelle, on y trouve même une salle de cinéma !

A l’étage, il y a une exposition des armures des guerriers de l’époque, de leurs armes mais aussi un exemple des différents moyens de torture utilisés contre les ennemis du roi.

Vestiges du communisme à Prague

Vestiges du communisme à Prague

Une après midi sur le thème du communisme qui commence par une visite du musée du communisme, situé à côté du centre commercial Paladium. L’entrée pour un adulte est de 290 CZK.

On nous annonce à l’entrée que le temps de visite est de 1h/1h30. Le musée ferme à 20h, alors que l’hiver la plus part des musées, églises… ferment à 16h ou 17h. Donc c’est un bon plan d’y aller en fin d’après midi.

La visite est en grande partie de la lecture donc soit en tchèque soit en anglais. La visite est super intéressante !

Des petits rappels qui étonnent toujours, la guerre froide s’est terminée seulement en 1991. C’était un vrai concours de « qui a la plus grosse » entre les Etats unis et la Russie (armes nucléaires, armée, avancée technologique, 1er homme dans l’espace pour les russes, 1er homme sur la lune pour les américains, les résultats aux Jo…).

Les athlètes tchèques n’avaient pas d’autres choix que de prendre des stéroïdes, si ils refusaient de se doper, ils étaient exclu de la sélection nationale… étonnant hein ! On en vient presque a se poser des questions sur les athlètes russes aujourd’hui et tout ces cas de dopage…

Le communisme c’est aussi : aucune présomption d’innocence, si quelqu’un te dénonce comme coupable c’est la peine de mort.

Les frontières vers les pays démocratiques fermées. Si un tchèque voulait voyager exceptionnellement dans un pays démocratique, les gardes s’assuraient qu’il avait de sérieux centres d’intérêts ici pour être sûr qu’il rentre au pays et n’essaye pas de s’enfuir. Exemples : famille proche, étude, travail...

Tous les dimanche, de 17h à 18h30, on peut visiter le bunker de l’hôtel Jalfar pour 170 CZK (140 pour les étudiants).

Devant l’hôtel, rien indique qu’il y a un bunker que l’on peut visiter, comme si on devait continuer à garder ce bunker secret. On va donc à l’accueil de l’hôtel pour demander si on peut faire la visite, ils nous disent qu’à 17h quelqu’un viendra nous chercher. Parfait !

C’est une visite passionnante, très complémentaire de la visite du musée. Le guide est génial et son anglais et facile à comprendre. Il a plein d’histoire croustillante à nous raconter tous au long de la visite. La plus étonnante et excitante est celle de la salle d’écoute des discussions téléphoniques de l’hôtel !

A savoir : lors d’une attaque, 50 personnes pouvaient venir se protéger dans le bunker, il y avait assez d air et de nourriture pour survivre 2 semaines. Des passages secrets dans le bunker leurs permettaient de sortir dans la rue sans passer par l’hôtel.